Libellés : ,

Concordia : le pompage et les procès commencent



Je reviens rapidement aux nouvelles car la décision a été prise !
Le pompage des 2300 litres de fuel dans les cuves du Costa Concordia va enfin débuter.
Le bateau est à nouveau stable et les recherches des disparus, portés au nombre de 17 dorénavant, continuent en même temps.

Les recherches des disparus continuent, les conditions sont très difficiles, des charges explosives sont utilisées pour se frayer des passages dans les décombres, et désormais il y a une odeur pestilentielle, dûe à toutes les substances en décomposition, rapportent les sauveteurs.

Aujourd'hui une tâche d'huile a été observée non loin de l'épave. L'hypothèse avancée est qu'il s'agirait d'huile libérée au fond de la mer au moment du choc, le vendredi 13 janvier vers 21h30. Cependant sa nature n'a pas été déterminée,des analyses sont donc mises en place.
Lorsque le pompage commencera, une équipe de 130 bénévoles sera là pour endiguer une potentielle marée noire.
Déjà, pour faciliter le travail, les sauveteurs commencent à nettoyer les abords de l'épave, en retirant tout ce que la carcasse du Concordia a perdu dans les flots : câbles électriques, objets en plastique, et tout ce que pouvait contenir un navire de 290 mètres hébergeant 4000 personnes.
Un filet est installé depuis quelques jours autour du bateau pour retenir les éléments polluants.



Au même moment on apprend que d'autres sociétés de croisiéristes seraient poursuivies pour leurs imprudences. Un avocat américain à Miami pointe du doigt des comportements irresponsables de leur part.
En août dernier le Costa Concordia, déjà commandé par Francesco Schettino, s'était déjà approché à moins de 500 mètres de la côte de l'île de Giglio, frôlant de peu le récit heurté il y'a 10 jours. Idem avec l'île de Procida dans le golfe de Nâples. Apparemment il était coutume jusqu'à présent, chez Costa Croisières, de s'approcher des côtes pour se faire de la publicité. Je n'ai pas encore trouvé de réactions de Costa face à ces accusations.

Les autres cibles potentielles des attaques de M. Proner sont les sociétés qui ont conçu, fabriqué, installé ou entretenu les équipements de sécurité sensés empêcher ce type d'accident.
Actuellement il contacte des milliers de victimes à travers le monde, depuis Miami, et y entame procédures en leur nom. Un minimum 125 000€ par personne indemne sont réclamés.
Ca fait un paquet de fric ...

A paraître prochainement :



Nostalgie : Pac-man sera toujours présent dans nos vies.


Sex and the City, la review du pilote de la série de The Carrie Diaries
 
AL Peal's Things © 2012 | Designed by Canvas Art, in collaboration with Business Listings , Radio stations and Corporate Office Headquarters