Libellés : , ,

Nostalgie : MSC Fantasia, ma croisière en 2010




Alors pour ce post je vais essayé au mieux de pas être trop subjective, mais je préviens ce sera difficile parce que c'était les meilleures vacances de ma vie.
Je vais tenter de vous faire une petite review personnalisée des charmes de la croisières à bord du plus gros navire de la compagnie italienne MSC Croisières.


En juillet 2010, à Marseille, chéri et moi avons donc embarqué à bord du MSC Fantasia pour une semaine de vacances en Méditerranée.



Déjà il faut savoir qu'en chinant sur le net au dernier moment vous pourrez trouver de véritables affaires. Du genre une semaine en pension complète à bord d'un navire 5 étoiles pour 350€. Ca existe.
Nous on y a pas été au dernier moment mais on a quand même pas râlé sur le prix : 600€ chacun.
On paie en ligne et on reçoit le livret d'embarquement 8 jours avant le départ.

Le 24 juillet 2010, nous sommes donc à Marseille sur le point d'embarquer.
On nous remet à chacun une carte MSC liée à notre CB : pas d'argent sur le bateau.
Cette carte sert à tout : ouvrir notre cabine, payer, connaître notre service et notre place dans le restaurant.

La première chose que nous avons faite c'est découvrir notre cabine.
Sobre et chic, sanitaires ultra propres. La cabine était la moins chère, une petite cabine intérieure, comprendre sans ouverture sur l'extérieur. Mais pour moi qui ait tendance à la claustrophobie, pas de problème !

Voici une photo de moi le soir du gala dans la cabine, évidemment je ne pose pas de manière très modeste mais bon. Il fallait bien jouer le jeu ce soir là !
Si vous voulez voir d'autres images de la cabine je vous invite à vous rendre sur cet article que je vous avais posté l'année dernière en passant, où je suis un peu ridicule je l'avoue ...

Ensuite nous avons donc essayé de visiter tous les lieux du bateau en commençant par le pont. Je suis désolée de ne vous mettre que des photos de moi ou presque, mais je ne suis pas sûre que chéri apprécierait d'être partout partout sur mon blog mdr.


Bon c'était superbe, le temps était au rdv, et en tant qu'amoureuse de la mer, je ne peux que jubiler dans des moments pareils. Très vite, l'eau était à perte de vue à 360° autour de nous, et franchement je trouve ça paradoxalement rassurant. Plus de tel portable, plus de bruits de ville, plus non plus de campagne (vu que je ne suis pas fan non plus de la campagne), plus rien du tout pour m'embêter, juste le vent doux, le soleil, et le bleu au-dessus comme en-dessous de nous.

Alors là j'hésite fortement entre vous raconter les escales ou le bateau, mais je vais commencer par ce qui m'a le plus plû, le bateau. Et pi je vais piquer des photos partout je préviens !
Voici donc un florilège d'images de ce que nous avons pû voir pendant cette semaine sur ce paquebot de 333 mètres (hauteur de la Tour Effeil ! ) :

Pont 4 : Cabines + Infirmerie

Pont 5 : Cabines + Réception + Fantasia Bar + Théatre sur 2 étages + Restaurant le Red Velvet sur 2 étages + Ascenceurs + Cyber Librairie + Business Center

Comptoir de la réception

Ascenceurs à la Final Fantasy !


Hall de la réception


Restaurant le Red Velvet

Bar le Fantasia


Théatre Avanguardia

Pont 6 : Casino + Restaurant le Red Velvet sur 2 étages + Boutiques + Cigar Lounge + Poker Room + imitation de rues italiennes et de la Piazza San Georgio + Le Vele Bar + Restaurant Cerchio d'Oro
Candy shop
Restaurant panoramique Cerchio d'Oro
Mon coup de coeur l'imitation de Piazza San Georgio, avec ciel étoilé  et café viennoiseries en "terrasse"!
Le Casino, Pont 
Boutique Duty Free

Poker room

Vele Bar

Pont 7 : Promenades extérieures (où nous allions le soir en amoureux pour essayer de voir des dauphins ! ), Insolito Lounge, Manhattan Bar, Il Transatlantico piano bar, Photo gallery (où sont affichées tous les tirages photos des photographes à bord (ça donne très envie d'acheter les photos avec nos têtes dessus mais c'est évidemment très cher ! ), Sports Bar, Il Cappuccino coffee bar, Parfumeria, Logo shop, La Cantina Toscana, El Sombrero Tex-mex, et d'autres places et "ruelles" où sont exposées des oeuvres, en particulier des sculptures.


Insolito Lounge
Manhattan Bar avec sa scène jazz, nous sommes restés de nombreuses heures ici et je me suis même ouvert le tête avec une boule en verre d'un des lustres ... -_-

Il Transatlantico piano bar

Il Cappuccino le coffee bar où nous avons dégusté plusieurs variétés de cafés du monde entier, mon favori était le brésilien, lieu inoubliable !

La Cantina Toscana, bar à vins que nous n'avons pas eu le temps de tester ...

El sombrero, Restaurant Tex-mex avec sa cadillac bleue :)

Pont 8 à 13 : Cabines, nous étions Deck 11 ^^


Pont 14 : Africana Cafeteria, Zanzibar Cafeteria, Bar delle fontane, Glass Bar, Aqua Park, The pool shop, Il tropici Pool, Aurea Spa


Africana / Zanzibar


Il tropici de nuit


Il tropici Pool

Là où j'ai été massée par 2 fois par des balinaises.  *Soupir*
Pont 15 : Lido catalano, Restaurant français L'Etoile, Bar Gaudi, Grafiti bar, Children's pool, Teens toboga, Il polo nord, Piscine + jaccuzzi, Piste de jogging, Yacht club, Concierge area, Library, Top sail lounge



Lido catalano

Jacuzzi sur le pont
L'Etoile, french restaurant


Il polo nord
Pont 16 : Squash, Arena Sport Center, Shuffleboard, 4D cinema, F1 simulator, Virtual World, Le privé, Liquid Disco, Sliding sun roof, Yacht Club



4D Cinéma

Liquid Disco, pour les teens

Sport Arena
Pont 17 : Solarium, Piscine, Jacuzzi, One Bar, chaises longues





Et voilà pour ce large tour d'horizon.
Le service à table, quel que soit le restau, est super. Les cafétéria rien à redire. Le service en chambre adorable !
Nous avons passé pas mal de temps au Manhattan bar et commandé beaucoup de bons alcool, des cocktails, des boissons chaudes.
A bord comme je disais, pas d'argent, on donne notre carte magnétique MSC et on retrouve nos consos à la fin sur la note. Mais il s'agit tout de même de pension complète, donc pas de dépenses concernant la cabine ou la nourriture, sauf services supplémentaires. Nous avons juste payé les boissons, les massages, les cadeaux souvenirs et les restaurants à thème.
Même les spéctacles dans le Théatre Avanguardia sont gratuits et il y'en a chaque jour des différents.

Passons aux escales.
Le soir, vous trouvez dans votre chambre un programme du lendemain avec les escales, les excursions, les animations sur le bateau etc.
Spectacle Théatre Avanguardia
Nous avons fait le chemin suivant en nous arrêtant chaque jour dans une nouvelle ville :



Deuxièm jour : 
Notre première ville fût donc Gênes.
Au réveil, difficile à croire que nous sommes en Italie, c'est de la téléportation ... vous voyagez en dormant ! Nous avons pris un petit dej à la Cafétéria Zanzibar en regardant Gênes à travers les baies vitrées. Nous avons fait un doggy bag et sommes descendus du bateau.

En partant du port de Gênes nous avons pris cette photo :

Difficile à croire de ce point de vue, qu'il s'agit d'une ville sur l'eau !


Puis nous nous sommes balladés dans le port et nous avons fait la queue pour entrer dans Il Acquario, un aquarium géant, rempli de touristes certes, mais vraiment sublime. J'en garde le souvenir d'une rencontre avec une tortue de mer vraiment émouvante.
Bon sinon j'ai aussi posé avec des dauphins, à leur insu :

Ensuite nous avons fait un tour dans cette ville charmante. Nous étions sur le versant pauvre, la misère crevait les yeux, difficile de croire que ça se passe si proche de chez nous, dans un pays européen complètement occidental. Mais j'avoue avoir pris beaucoup de plaisir dans cette promenade.

Le troisème jour :

Arrêt à Naples. Ce coup-ci un peu déçus. La ville est très polluée, il n'y a pas grand chose à faire. En fait nous avions pris l'option à chaque fois, de ne pas commander d'excursions, qui sont très chères et de découvrir par nous même. Mais là nous avons simplement découvert comment commander du serum physiologique en italien dans une pharmacie non anglophone. Les yeux pleuraient tant l'air était sale. Nous sommes donc remontés sur le bateau nous amuser !

Quatrième jour : 


Palerme. Le cliché. Nous avons mangé dans une pizzéria tenue clairement par un mafieux en chemise blanche et gros cigare. Pizza pas chère. Goût incomparable.
Idem pour les glaces.
Ville magnifique. Bref, jolie escale !

Cinquième jour :


Tunis. Dépaysement garanti ! Ce coup ci nous avions un guide, un taximan, et des camarades italiens, non choisis et assez "kitch". Nous avons évidement eu des fleurs de jasmin, fait un tour dans les souks, vu les lieu de fabrication artisanale de parfum, fûmé la chicha, eu des ennuis avec les locaux, lâché des billets pour qu'on nous laisse rentrer sains et saufs sur le bateau. Véridique.
Et donc le retour à bord se fit dans le soulagement et c'est là que nous dégustâmes de sublimes cafés au Il Capuccino coffee bar. Le soir fût un soir de gala super chouette, avec repas encore plus faste que d'habitude et champagne offert.
Pour l'occasion je me suis amusé à customiser une photo de nous avec une petit appli iPhone :

Voilà vous avez vu la tête de mon chéri, et aussi combien nous avons fait preuve d'humilité pour nous fondre dans la masse bourgeoise. (Et aussi un peu parce que c'est drôle hé hé hé)

Sixième jour :

Palma de Majorque. Les Baléares, ça fait rêver. Et même si le lieu a beaucoup plû à Quentin, pour ma part je dirais que bof bof en fait. Il faisait beau et nous avons marché le long du port, et marché, et marché et essayé de trouver un bus pour aller dans un parc d'attraction, en vain. Puis nous avons trouvé un restau en nous disant youpi, ça faisait longtemps qu'on avait envie de manger autre chose que de l'italien, mais en fait on a mangé des pizzas et des pâtes -_-
Nous étions néanmoins dans un cadre paradisiaque devant un étang avec de petites barques, et au loin notre bateau dont les lumières s'allumaient dans la nuit, et puis les reflets dans l'eau ...


Et puis nous avons marché jusqu'à une salle de jeu où nous avons acheté des chewing gum dans une machine folle, du style machine géante avec rouages colorés apparents à la Charlie et la Chocolaterie.

Et nous sommes retournés sur le bateau.

Jour sept :

Dernière escale à Barcelone.
Là nous avons fait la rambla, les boutiques, mangé une paëlla, pris des photos. C'était un moment un peu triste car c'était la fin et ça se sentait dans l'air ... Marseille n'était plus loin. Et puis nous avons dû faire nos valises ... et pour fêter ce dernier soir, soir de gala également, nous avons joué au casino et gagné 70€ (20e misés, 90€ remportés ! Terrible ! )yeah !

Jour huit :

Réveil à Marseille. Il fait à peine soleil comme si le ciel était aussi triste que nous. Dernier petit déj servi au Red Velvet et la phrase mythique "Tu imagines qu'à partir de demain nous devrons à nouveau faire notre petit-déj tout seuls ? Comment on va faire ?? :'( "

Et voilà le débarquement final. Nous utilisons nos gains de casinos pour nous payer le taxi. La voiture s'éloigne du quai et nous regardons l'imposant silhouette s'effacer petit à petit au loin, puis derrière des bâtiments. Enfin, le centre ville de Marseille et la vie normale. L'obligation de faire attention à tout ce que l'on dit car les gens ici comprennent le français. On a même testé un restau directement ce jour là et j'ai failli vomir. Le luxe, ce n'est une chose anodine, c'est vraiment addictif.
Nous avons encore passé des bouts de vacances dans nos familles respectives avant de rentrer à Grenoble, une forme de désintoxication progressive car nous étions toujours dans le Sud de la France avec des gens pour prendre soin de nous, nous faire à manger, s'occuper du linge, etc.
Bref, Msc Fantasia, Port-Leucate, Nîmes, puis Grenoble.
Le choc quoi.
Pendant longtemps j'ai été nostalgique, à Noël j'avais même fait faire un livre photo de ces vacances. Pour ma part cela a même renforcé ma passion pour les activités nautiques, même si oui, être sur un bateau 5 étoiles c'est pas comme manier sa propre voile. Mais c'est comme ça.
Je veux y retourner.

J'ai lû aussi des critiques négatives concernant cette compagnie, moi je n'ai rien à redire et j'embarquerais sans problème à nouveau sur un navire MSC, en particulier le Splendida qui est le jumeau du Fantasia ou le Divina prévu pour 2012. Les autres navires, mis à part le Magnifica qui fait quand même 300 mètres environ, sont plus petits et en général navigue plus loin, voire hors Europe. Moi je voudrais bien tester encore un peu par ici, les pays nordiques, ou d'autres recoins du Sud comme le Portugal ou de l'autre côté, la Grèce, la Crète, etc.

Quentin a envie d'essayer d'autres compagnies, comme Royal Carribean et j'avoue que ça donne très envie aussi.

J'espère que tout ça vous aura fait plaisir.
Passez baver sur le site français de MSC Croisières et moi je vous tient au courant concernant mes plans de vacances. Chéri promet de m'emmener début 2012.
J'ai l'impression de ne pas vivre en attendant.
Je veux une marina quand je serai grande avec mon propre petit bateau.
Je veux vivre sur l'eau.
Je veux arrêter tout le reste et passer à ça car cela me semble essentiel.

La page intime s'étant tournée, je vous laisse avec Nature Boy de Nate Cole King.
Parce que le chanteur de Four Season Quartet, un des groupes jazz du Fantasia me l'a chanté. Et que pour toujours je me rappellerai de ces moments là.


Bisous

A paraître prochainement :



Nostalgie : Pac-man sera toujours présent dans nos vies.


Sex and the City, la review du pilote de la série de The Carrie Diaries
 
AL Peal's Things © 2012 | Designed by Canvas Art, in collaboration with Business Listings , Radio stations and Corporate Office Headquarters