Libellés : , , ,

Sex and the City, ou les aventures de Carrie Bradshaw jeune dans un livre de Candace Bushnell

Bon aller on passe l'étape où je vous force à avouer que oui vous aussi vous avez regardé Sex and the City ...


Moi l'été où je rentrais de croisière sur le MSC Fantasia, j'avais le cafard dans le train alors j'avais prévu une lecture un peu légère pour m'aider à remonter la pente vers Grenoble : Le Journal de Carrie de Candace Bushnell. Autrement dit l'histoire de Carrie Bradshaw à la fin du lycée. Ses premiers amours, ses meilleures copines, et l'affirmation de son rêve de devenir écrivain.



J'avoue l'avoir lu presque d'une traite. Après tout je n'avais rien d'autre à faire dans le train. Mais surtout ce livre dont l'histoire ne remet pas en cause tous les fondements de la littérature, est servi par une écriture simple, qui accompagne agréablement le récit version teen age, et qui se laisse dévorer comme une bonne part de cheesecake devant une série le soir.
Autrement dit, le bouquin a les même vertues thérapeutiques que la série. En mieux.
Je ne vais pas vous servir le discours de le livre c'est toujours mieux que le film mais je n'étais déjà pas accroc à la série. Et puis pour une fois c'est le livre qui est adapté de la série et pas l'inverse.

Bref j'ai passé un bon moment, et je n'ai pas pleuré.



Quand à Noël mon homme m'a offert la tablette pour livres numériques Kobo by FNAC (dont je ferai la review incessament sous peu), et bien je n'ai pas hésité un instant, j'ai raflé tous les pavés dont j'avais envie depuis un moment, même certains que j'avais déjà en version papier mais qui pèsent trop lourd dans mon sac à main.
Parmi eux : Summer and the City. La suite donc.



Ce n'est pas un spoil que de vous dire que dans ce deuxième ouvrage Carrie est à New-York, après tout, toute la série ensuite s'y passe.
Carrie participe à un séminaire d'été en attendant son entrée à Brown en septembre. Il s'agit d'un séminaire réputé, où se réunissent les futurs grands écrivains ;)
Carrie est bientôt majeure et sa nouvelle vie loin du cocon familial rappelle à toutes, ce que l'on a vécu la première fois que l'on est parties de la maison. les premiers sentiments d'indépendance, de solitude, les premières vraies grosses expériences, les premiers ratés professionnels
Toujours cette écriture très "jeune", qui ne pose pas problème car bien en accord avec le thème. A certain moment on peut même remarquer que Candace Bushnell en a encore sous le pied, de la marge. Au final ça sonne plutôt finaud !

Je ne peux que le conseiller aux adolescentes et jeunes adultes, et même aux autres, car c'est très rafraîchissant.
Par contre les hommes, passez votre chemin, car vous pourriez non seulement vous ennuyer à mourir, mais aussi y découvrir quelques petits secrets de filles ...

Big Up Candace !

Un gros air de la Desperate Housewife Lynette Scavo non ?

A paraître prochainement :



Nostalgie : Pac-man sera toujours présent dans nos vies.


Sex and the City, la review du pilote de la série de The Carrie Diaries
 
AL Peal's Things © 2012 | Designed by Canvas Art, in collaboration with Business Listings , Radio stations and Corporate Office Headquarters