Libellés : ,

Les champignons hallucinogènes : les Antidépresseurs et l'amanite tue-mouche


Aujourd'hui quand on dit champi, on pense tout de suite aux omelettes magiques que beaucoup aiment consommer pour leur effets hallucinogènes qui agrémente la fête.

Mais se rappelle-t-on que les champignons ont été utilisés pour soigner certains troubles mentaux dans les années 50 et 60 ?


Au Royaume-Uni une nouvelle étude a été menée sur 30 patients dépressifs.
Après l'injection de psilocybine (substance active du champi) par voie veineuse, leur cerveau a été observé par imagerie par résonance magnétique, et on a pu constater que l'activité du cortex préfrontal, hyperactif chez les sujets dépressif s'était calmé.
De plus, contrairement aux médicaments antidépresseurs, ces champignons n'ont pas d'effets secondaire et une seule prise permet des résultats durables.

La psilocybine favoriserait la remémoration des souvenirs positifs, et pourrait à l'avenir être utilisée comme traitement complémentaire.



La prise de drogue ne sera pas plébiscité évidemment, mais les spécialistes ne cachent pas que d'autres drogues, comme l'alcool, sont autorisées alors qu'aucun bénéfice scientifique ne peut en être tiré. Alors que certains champignons, comme certaines plantes, sont une source bénéfique pour la formulation de nouveaux médicaments.
Ces conclusions ouvrent à de plus amples investigations.

Une nouvelle étude s'ouvrira cette année au Royaume-Uni, avec 60 patients dépressifs.
Si son financement est validé par le Conseil de recherches médicales, cela constituerait une grande étape vers la réhabilitation des drogues.



Zoom sur le champignon de nos dessins d'enfant : l'amanite tue-mouche.
Le champignon toxique par excellence, mais celui que nous avons tous dessiné enfant, avec sa belle couleur rouge et ses pois blanc ! Joli !


Depuis petite je pensais que sa consommation me conduirait droit à la mort. Comme papa et maman m'avait dit. PAF ! Et d'abord Mario il mange n'importe quoi je trouve !


Bref ! En fait c'est un champi hallucinogène qui craint quand même.
Vous le prenez et pendant 5 à 10h c'est n'importe quoi. Et bien sûr, roulette russe, vous pouvez tout à fait tomber dans le coma à n'importe quel moment ou mourir.
Youpi !
Au mieux, vous vivrez 2 phases.
Phase A : l'excitation totale, les objets se déforment, c'est l'hallu
Phase B : coup de karaté derrière la nuque ! Vous vous endormez, vous devenez une loque, vous avez mal au ventre, vous vomissez partout. C'est cette phase qui peut conduire au coma puis à la mort.


Voilà pour le topic scientifico-loufoque.
Bon ne prenez pas de champi ok ?
Attendez au moins une ordonnance du médecin !

Bisous

A paraître prochainement :



Nostalgie : Pac-man sera toujours présent dans nos vies.


Sex and the City, la review du pilote de la série de The Carrie Diaries
 
AL Peal's Things © 2012 | Designed by Canvas Art, in collaboration with Business Listings , Radio stations and Corporate Office Headquarters