Libellés :

Série TV 2012 : The Killing


Ahhhh le bon vieux temps où mes yeux étaient tout collés parce que je ne pouvais plus m'arrêter de rédiger sur ce fichu blog, qu'importe l'heure ...
Ce bon vieux temps est bien révolu.
Ah non ?
Ben on dirait que non, vu que me voici soudainement dans un état d'excitation que j'avais perdu depuis 2 mois : celui d'avoir un truc à rédiger pour vous !

Ce soir, je vous parle de série TV.
Après mon obsession pour (successivement) : Desperate Housewives, Breaking Bad, Gossip Girl, Ugly Betty puis Game of Thrones, j'étais vraiment à court.

J'ai entamé The Walking Dead mais j'ai arrêté au début de la 2ème saison. J'ai entamé The Fringe mais j'ai arrêté au début du deuxième épisode. J'ai entamé American Horror Story et Mad Men, mais je me faisais chier au bout de 2 minutes.
J'ai arrêté d'entamer.

Et puis ce soir, on a remarqué qu'on avait l'épisode pilote de The Killing sur la Freebox. Déposé là, un soir où j'avais sûrement eu l'envie d'entamer encore quelque chose.

Et voilà, le coup de coeur qui va sauver pas mal de mes soirées à venir !

Alors ce n'est rien de très original.
Au début on voit une fille dans les bois, la nuit, poursuivie, haletante, qui se pète la gueule et tout. Bref, je pense que même X-Files avait recyclé l'idée dans les années 90 (désolée je n'ai aucun souvenir avant les années 90, mis à part Twin Peaks, mais c'est parce que je l'ai regardée en 2009).

Et puis l'ambiance se pose, vraiment lourde, vraiment lancinante.

Rosie Larsens, au bout de sa course, a trouvé la mort.
Qui a tué Rosie ?

L'enquête commence avec Sarah Linden et Stephen Holder sur les traces de "pas grand chose", mais un pas grand chose qui m'a littéralement scotchée. (A moins que ce soit les pulls de Linden ou la moustache de Holder.)

Linden a la Fashion Week
(PS : je viens de me rendre compte en tapant  Sarah Linden dans Google, qu'il me suggère directement Sarah Linden Sweaters. Ca s'invente pas. )

Holder et sa sublime moustache. Je me moque pas, j'admire. (Pour de vrai <3 )

Plus sérieusement, cet épisode pilote me donne vraiment envie de voir la suite.
J'ai cru tomber sur une super enquête à la NCIS, résolue à la fin de l'épisode mais non. L'enquête durera toute la saison et même au-delà. J'adhère. C'est réaliste, sombre, divinement interprêté ! J'espère que la suite me plaira autant !

Et c'est là qu'un doux souvenir m'envahit ...

Le souvenir d'une mère qui s'effondre en hurlant au téléphone dans sa cuisine.
Le souvenir d'un corps de jeune fille dont on repérera tout de suite les ongles blessés.
Le souvenir des camarades de classe qui se sentent coupables et qui n'ont probablement pas tout à fait tord.
Le souvenir de campagnes politiques en trame de fond de l'intrigue.
Et l'enquête.
La victime que l'on découvre petit à petit, avec ses secrets et surtout ses vices.

Voilà.

Rosie Larsen est retrouvée morte.

La pluie ne cesse de tomber.

L'enquêtrice, malgré ses pulls 100% époque Twin Peaks, a vraiment la grande classe.
L'enquêteur joue les bad boys, mais pas le bad boy beauf pour midinettes, non non le grand ténébreux au coeur tendre, celui dont on attend beaucoup au fil de la saison, en se disant qu'il a sûrement de grands secrets derrière ses airs jemenfoutistes.
Coup de coeur perso pour Joel Kinnaman donc ! Magique. (Les suédois ont méga la côte on dirait ... BIG UP Christian Göran, mon autre coup de coeur suédois 2012)

Moi j'adore et je veux savoir la suite. C'est un polar dramatique et psychologique qui fait vraiment un excellent divertissement !

Au passage, il est quand même de rigueur de souligner qu'il s'agit d'une adaptation américaine d'une série danoise Forbrydelsen. Apparemment l'adaptation est vraiment fidèle, si ce n'est que l'intrigue de The Killing ne se passe pas à Copenhague mais à Seattle, et que les noms des personnages ont été modifiés. Sinon c'est de la traduction scène par scène dixit Bitch Magazine (attention c'est en anglais).

Je me doute qu'un nain va surgir en parlant à l'envers très bientôt. Parce que The Killing, ça ressemble quand même beaucoup beaucoup à Twin Peaks. <3

Who killed Laura Palmer ?

A paraître prochainement :



Nostalgie : Pac-man sera toujours présent dans nos vies.


Sex and the City, la review du pilote de la série de The Carrie Diaries
 
AL Peal's Things © 2012 | Designed by Canvas Art, in collaboration with Business Listings , Radio stations and Corporate Office Headquarters