Libellés : , ,

Publicité Groupama : pré-coup-de-gueule


J'inaugure aujourd'hui une nouvelle rubrique qui s'intitule Mood, et qui donc comme son nom Ô combien sur-hype, sera constitué de mes billets d'humeur, coups de coeur et plus précisément aujourd'hui Coup de Gueule.

Avant d'officialiser mon premier coup de gueule, j'en appelle à vos participations pour 2 choses.
La première : pouvez-vous m'aider à illustrer ce billet en retrouvant pour moi la dernière pub Groupama sur la toile ? Je viens d'y passer un moment sans succès.
Dans cette pub, nous voyons un couple avec enfants, les enfants veulent aller jouer et les enfants voulant les protéger, les emballent de film plastique.
Là-dessus surgit Cerise, la dernière en date, qui leur conseille de souscrire chez Groupama, parce que Groupama tellement que c'est de la balle, et ben si vos enfants se font mal ou même se tuent, et beh Groupama ils vous aident financièrement. Les parents cessent donc d'emballer leurs enfants et les laissent
aller jouer.

Donc les enfants, inutile de prendre des précautions hein ?
Si vos parents sont chez Groupama vous avez le droit de faire du scooter sans le casque, de traverser n'importe où, d'accepter de monter en voiture avec des inconnus, de rouler sans la ceinture, d'oublier le préservatif, de vous pencher très fort au dessus du balcons, de courir au bord de la piscine, de goûter tous les médicaments qui sont planqués dans l'armoire à pharmacie.
D'ailleurs les parents, plus besoin de planquer les médocs hein ? Vous êtes chez Groupama ce qui signifie que vous pouvez enlever les cache-prise, remettre les produits dangereux à portée des tout-petits, laisser le bébé prendre son bain seul, laisser jouer vos enfants dans la rue sans surveillance, les autoriser à fumer, etc.

Non sérieusement, aidez moi s'il vous plaît.
La seconde participation que je vous demande c'est, si vous avez vu la pub, est-ce que vous l'avez comprise comme moi ?
Parce que mon copain a été choqué tout autant.

Certes il peut/doit s'agir de second degré, mais de la façon dont il est amené ça n'est vraiment pas à portée de tout le monde, je veux dire par là que c'est un second degré qui manque de franchise et qui peut être interprété vraiment mal.



Bref bref bref, ça me donne envie d'emprunter une expression à Dame Fanny, une blogueuse que je lis beaucoup depuis peu (mais je suis remontée jusqu'à ses vieux posts) : "Cerise, ta gueule !"
Sur ce, je vous invite à décompresser  en passant la lire ici, et à me laisser vos réactions.

Bonne soirée !

AL

A paraître prochainement :



Nostalgie : Pac-man sera toujours présent dans nos vies.


Sex and the City, la review du pilote de la série de The Carrie Diaries
 
AL Peal's Things © 2012 | Designed by Canvas Art, in collaboration with Business Listings , Radio stations and Corporate Office Headquarters